Sélectionner une page

Le weekend du 20 au 22 mai 2016, j’ai participé à la 10ème édition du Startup Weekend Aix Marseille qui avait lieu à la technopôle de l’Arbois. Une expérience à tenter absolument quand on est tenté par l’entrepreunariat et curieux de connaître l’univers des startups ! J’y suis allée dans le but de découvrir cet univers, de sortir de ma zone de confort, et de rencontrer des porteurs de projet.

C’est quoi un Startup Weekend ?

Le principe, c’est un concours de création de startups qui dure 54h. Plus précisément, il s’agit de passer d’une simple idée à une présentation de projet concret. Au début du weekend, chacun est invité à pitcher (présenter son idée) en 1 min chrono. Des équipes se forment sur place autour des meilleures idées (désignées préalablement par vote des participants) et c’est parti pour 54h effrénées de création de modèle d’entreprise, de codage, de conception et définition d’un business model !
Les week-ends se terminent avec une présentation de chaque projet devant un jury (généralement des chefs d’entreprise locales, des experts et investisseurs), offrant une nouvelle occasion de recevoir des commentaires et observations de la part de professionnels reconnus.

forum du SWAM

Vendredi, la naissance de l’équipe

L’équipe des orgas nous a accueillis par un petit apéro et un sac de bienvenue contenant des lunettes et un badge avec des couleurs correspondant au métier, bleu pour designer, rouge pour développeur et vert pour non tech. J’avais donc du bleu ☺
Le sac contenait aussi quelques goodies. Nous commençons la soirée par un ice breaking game pour nous détendre, puis nous montons dans l’amphi. Nous sommes briefés sur le déroulement du weekend, et fortement encouragés à twitter au maximum avec le hashtag #swam. Un écran Hashtag Trophy affiche tous les tweets avec ce hashtag et les twittos reçoivent des petits cadeaux pour les X tweets. Puis vient le moment des pitchs d’idées, pendant une minute. Les gens sont encouragés à pitcher au maximum, mais je me dégonfle, aucune idée ne me vient.
Puis nous redescendons pour voter chacun pour les 5 projets qui nous intéressent le plus avec des bâtonnets lumineux à mettre dans les enveloppes.

vote projet swam

Puis nous dînons (les orgas ont prévus des food trucks pour chacun des repas, trop pratique). Nous remontons dans l’amphi pour une flash conf’ avec Stéphane Soto, puis on nous annonce les projets retenus. On remange un peu, puis les équipes se forment. C’est la bagarre ! Chaque porteur de projet se bat pour séduire les gens à intégrer dans son équipe. Il est important que l’équipe soit suffisamment grosse (environ 6) et multidisciplinaire. Et là… on manque de designers ! Deux équipes se disputent ma présence. Je finis par rejoindre le projet qui me séduit le plus, à savoir un projet de mise en contact d’agriculteurs bio et de consommateurs. Nous sommes 7 au final. Nous nous installons dans le « forum », puis au boulot ! On nous distribue un fascicule de conseils pour optimiser notre temps, un chevalet avec dessus une grande feuille pour le business canvas, puis une autre feuille pour coller des post-it pour l’avancement des tâches. Nous nous installons, créons un groupe Slack, et c’est parti ! Je fais partie des gens qui ont choisi de dormir sur place, une salle est prévue pour nous accueillir, avec nos sacs de couchage et nos matelas. Nous nous couchons tard.

Samedi, la validation de notre idée et les bases

Après le petit déjeuner, nous avons un petit brief dans l’amphi, puis nous retournons au boulot. Nous décidons le changer le nom de notre équipe, de Karmifik à My Food Story, que nous jugeons plus vendeur. Nous discutons longuement de l’orientation de notre projet, de ses fonctionnalités, puis une partie de l’équipe part dans le centre-ville pour interroger des clients et des partenaires potentiels, démarche fortement encouragée durant le Startup Weekend. Je planche sur le design et notamment le logo, que j’ai des difficultés à créer, étant donné notre hésitation sur l’orientation du projet. Durant la journée, des mentors passent de table en table en proposant leur expertise. À 18h, nous avons un nouveau brief dans l’amphi et une petite conférence d’Eric Fontaine. Nous dînons et repartons au boulot. Les orgas ont prévu un confessionnal avec une caméra et des accessoires rigolos, et nous encouragent fortement à y passer.

enquête terrain swam
boulot équipe swam

Dimanche, le grand jour

La pression commence à monter. Nous avançons sur le business plan, la landing page, et je m’associe avec le site. Je planche personnellement sur les maquettes. Notre porteur de projet décide qu’il va présenter seul, et s’entraîne lors des séances de pitch training. À 16h pile, nous rendons notre Powerpoint. Et enfin à 17h, nous montons dans l’amphi pour les pitchs finaux devant le jury : 5 min de présentation, suivies de 5 min de questions.

Les projets présentés étaient dans l’ordre :

  • Magic Dump, une poubelle connectée faisant des statistiques de tri, puis du tri automatique
  • Rose et Louis, un doudou connecté qui lance l’alerte en cas de perte
  • Te Presse Pas, un service qui sélectionne des articles de presse de qualité en fonction des centres d’intérêt
  • Tcheck It, une appli qui détecte quand un autre utilisateur passe à portée, et encourage à « checker » l’autre personne
  • List and Shop, un site pour faciliter les courses en ligne
  • Roadbookers, un réseau social pour voyageurs
  • Krowork, pour mettre en relation des entreprises et des étudiants pour des jobs étudiants de courte durée
  • Oh Some Food, une appli pour trouver à manger quand on a un régime alimentaire particulier
  • My Food Story, le projet de mon équipe, une plateforme qui met en valeur les produits des agriculteurs et raconte leur histoire, pour reconnecter les consommateurs à ce qu’ils mangent
  • Com In, une marque de produits à base d’insectes comestibles
  • Action Sensor, une caméra reliée à un panier de basket qui envoie des GIF des paniers réussis sur les réseaux sociaux
  • Cœur Code, un QR code à imprimer à donner aux sans-abri pour que les gens donnent avec la garantie que l’argent sera bien utilisé
  • La Bible II : un projet complètement loufoque qui propose aux internautes d’écrire leurs propres versets de la Bible

Après les présentations, le jury s’enferme pour délibérer, puis à 20h30 a lieu la remise des prix, suivie d’un cocktail.

gagnants swam

Le bilan du weekend

J’ai beaucoup aimé le weekend, c’est une expérience que je recommanderais complètement. C’est une excellente façon de se challenger et de rencontrer des personnes très intéressantes. J’en ferai d’autres, c’est sûr ! La prochaine fois, j’essaierai de pitcher le vendredi, de co-présenter le pitch final, et j’essaierai de parler à plus de gens encore. Et j’espère que le projet My Food Story verra le jour !

Plus de détails à propos de My Food Story

cb9ba7ecd04aa8344da755788abe7f9c<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Pin It on Pinterest